Nos réponses à vos questions

Crédit-bail et leasing, ces appellations renvoient à une même réalité : un outil de financement de l’investissement productif qui s’adresse aux entreprises et professionnels.

Toutefois, il n’est pas à confondre avec la LOA (Location avec Option d’Achat) appelée parfois « Leasing Particulier » qui est un produit destiné aux particuliers.

Au Maroc, le crédit-bail permet de financer aussi bien des équipements mobiliers qu'immobiliers. Il s'adresse aux Entreprises et Professionnels*qui:

  • désirent investir pour renouveler leur matériel productif ou pour étendre leur capacité,
  • ont un besoin urgent d'équipements non budgétisé,
  • payent des loyers élevés à fonds perdus et qui voudraient constituer un patrimoine,
  • exercent une activité dans un secteur porteur,
  • désirent préserver leur fonds de roulement pour l'affecter à d'autres utilisations.
  • Etc.

Pour être éligible, l’affaire doit justifier d’une existence de plus de deux ans et présenter une situation financière saine. (*) Commerçants, entrepreneurs individuels, médecins, architectes et autres professions libérales.

Wafabail répond aux demandes de financement de tous les opérateurs économiques du Royaume quels que soient leur situation géographique, leur taille, leur secteur d’activité ou encore leur affiliation bancaire. La seule condition d’éligibilité étant de justifier d’une existence de plus de deux ans et présenter une situation financière saine.

Les produits Wafabail sont proposés dans les agences et centres d’affaires d'Attijariwafa bank afin de répondre aux besoins de ses clients en matière de financement et aussi pour assurer à Wafabail une large couverture du territoire (plus de 1000 agences).

Les clients affiliés à d’autres banques peuvent s’adresser directement à Wafabail ou passer par l’agence Attijariwafa bank la plus proche sans être obligés d’y ouvrir un compte.

Wafabail offre à sa clientèle deux types de produits : le crédit-bail mobilier (CBM) et le crédit-bail immobilier (CBI).

Dans le cas d’un CBM, le matériel choisi par le futur preneur est soit à acquérir localement, soit à importer.

Le crédit-bail mobilier porte sur les équipements suivants (liste non exhaustive) :

  • Equipements lourds, installations techniques, matériel industriel (machine de textile, de chaudronnerie, d’agro-industrie et machines-outils) ;
  • Matériel de transport et de manutention : véhicules, autocars, camions, remorques, grues, chariots-élévateurs ;
  • Matériel de travaux publics et de bâtiment : chargeuses, pelles, niveleuses, bulldozers, centrales à béton, centrales d’enrobés ;
  • Matériel d’imprimerie, de transformation du papier et du carton, de reprographie, d’impression ;
  • Ordinateurs et systèmes informatiques, mobilier et matériel de bureau ;
  • Matériel médical : radiologie, scanners, salles de chirurgie…

Dans le cas d’un CBI, le bien à financer peut être soit déjà construit, soit à construire.

Le CBI porte sur les biens suivants :

  • Bâtiments d’entreprise ;
  • Entrepôts, centres de distribution et plates-formes logistiques ;
  • Magasins et centres commerciaux, show-rooms ;
  • Immeubles de bureaux et centres administratifs ;
  • Siège sociaux de sociétés et plateaux de bureaux ;
  • Hôtels et établissements touristiques.

Le crédit-bail s'impose comme un moyen de financement de plus en plus sollicité en raison des avantages qu'il procure. Ces avantages sont multiples et peuvent être ramenés pour l'essentiel aux éléments suivants :

UN FINANCEMENT INTÉGRAL DES INVESTISSEMENTS : Le crédit-bail permet un financement intégral des investissements là où le crédit classique nécessite un apport initial.

UNE TRÉSORERIE PRÉSERVÉE : En offrant un financement total de l'investissement, le crédit-bail permet de préserver la trésorerie de l'entreprise qui conserve ses fonds propres pour les affecter au financement des besoins de son exploitation.

DES GARANTIES RÉDUITES : Le crédit-bail ne nécessite généralement pas de garanties lourdes à supporter par le client. La société de crédit-bail peut s'en tenir à la propriété du bien à financer, qu'elle détient jusqu'à l'expiration du contrat.

UNE FISCALITÉ ATTRAYANTE : Le crédit-bail a été doté par le législateur d'un régime fiscal approprié : déductibilité des charges, possibilité d'amortissement accéléré, exonération de TVA à l'acquisition du bien,…

UNE GRANDE SOUPLESSE : Le crédit-bail se distingue par sa souplesse dans la mise en place du contrat de location. Grâce à des barèmes personnalisés, il permet d'adapter au mieux le financement aux caractéristiques de l'activité professionnelle de l'entreprise et au cycle de vie du matériel à financer.

UNE RÉPONSE RAPIDE : La société de crédit-bail étant spécialisée dans le financement des équipements ou d'immeubles professionnels, la réponse à la demande de financement est donnée rapidement.

EFFICACITÉ : Le crédit-bail permet d'ajuster les besoins de financement des entreprises à leur capacité à un moment donné. Forme de location, il permet le renouvellement continuel des équipements et constitue un moyen de protection contre l'obsolescence des équipements. Il constitue ainsi un puissant levier de développement.

Le crédit-bail est doté d'un régime fiscal approprié. Les principaux avantages fiscaux se résument comme suit :

  • Les redevances de leasing sont totalement comptabilisées comme charges déductibles du bénéfice imposable (excepté pour les véhicules de tourismes dont la déductibilité des loyers et plafonnées à 300.000 Dh sur la durée du contrat);
  • Exonération de TVA à l'acquisition du bien car celle-ci est récupérée directementpar la société de crédit-bail;
  • La TVA sur les loyers est récupérable, suivant le statut fiscal du client (excepté pour les véhicules de tourismes).
  • Possibilité d'amortissement accéléré.

Qu’il s’agisse d’un bien mobilier ou immobilier, le client a toute la latitude d’en définir lui-même les caractéristiques auprès du fournisseur de son choix avec lequel il détermine librement les conditions de la transaction. Dans tous les cas, le bien est acquis sur désignation du client, la société de crédit-bail se limitant à son financement.

Le crédit-bail permet le financement jusqu'à 100% de la valeur de l'équipement à acquérir (mobilier et immobilier) et éventuellement l'ensemble des prestations nécessaires à sa mise en place et à son fonctionnement. Contrairement à d'autres formes de financement, le crédit-bail ne nécessite pas d'acompte ou d'apport en fonds propres.

Le versement d'un acompte est toujours possible, si le client le souhaite ou si la société de crédit-bail le juge nécessaire. Dans les deux cas il est considéré comme un Premier Loyer Majoré et permet de réduire les redevances locatives.

Wafabail est outillée pour répondre dans les délais les plus réduits à une demande de financement comparativement à un crédit classique.

Wafabail se limite généralement à la propriété du bien loué. Toutefois, afin de garantir la solvabilité du preneur, des garanties (réelles ou caution) peuvent être cependant demandées si l'envergure de l'opération de crédit-bail l'exige.

Les durées de location varient, selon le type de leasing : -

  • Crédit-bail mobilier : 36 à 60 mois.
  • Crédit-bail immobilier : 120 mois (durée fixe)

Wafabail est une institution financière spécialisé dans le crédit bail et leasing. découvrez nos taux de loyers ou redevances locatives qui sont généralement fixes. faites en ligne une simulation de crédit leasing  opérationnel gratuite.

Bien qu'étant assimilé à une opération de crédit, le crédit-bail est avant tout, par nature et par construction, une opération de location. Cette qualification implique pour le client le versement de loyers passés totalement en charges sans distinction entre amortissement et intérêts. Ces loyers représentent la contrepartie du service rendu par la société de crédit-bail au client en mettant à sa disposition le bien.

Contrairement à un crédit classique qui est inscrit parmi les capitaux permanents au passif du bilan, les engagements en crédit-bail sont inscrits en hors bilan. Pour le crédit-preneur, les redevances locatives, qu'elles se rapportent à un bien mobilier ou immobilier, sont comptabilisées au niveau du compte redevances de crédit-bail et sont considérées comme des charges déductibles. Au terme du contrat de leasing, le crédit-preneur, s’il acquiert le bien (pour le montant de la valeur résiduelle convenue contractuellement), l'inscrit à l'actif de son bilan.

Une valeur résiduelle est déterminée dès la signature du contrat. Au règlement de celle-ci par le crédit-preneur et sous réserve qu’il se soit acquitté de tous les loyers contractuels. Le bien lui est cédé par la société de crédit-bail.

Les pièces généralement demandées sont :

  • Demande de financement remplie par le client (à télécharger)
  • Facture pro-forma établie par le fournisseur avec la mention « WAFABAIL » pour le compte de « NOM DU CLIENT »
  • Relevés bancaires des trois derniers mois
  • Déclarations fiscales des deux derniers exercices
  • Dossier juridique de la société : Registre du commerce – Pouvoirs des signataires – Statuts…

Toutefois, Wafabail pourrait demander tout autre document qu’elle jugera nécessaire à la bonne appréciation de la demande de financement.

Contactez nous